Le dispositif AMBITION-REUSSITE a fait ses preuves

Une expérimentation a été menée toute l’année avec 14 élèves de 3e

Présenté lundi 1er juillet par Christelle Chabot-Gras Chabot, Principale Adjointe du collège Paul Bert, le bilan du dispositif Ambition réussite, initié en septembre 2018 pour lutter contre le décrochage scolaire, peut se vanter d’avoir atteint tous ses objectifs.

Avec enthousiasme la Principale Adjointe a présenté aux parents des quatorze élèves concernés, la façon bien particulière dont ces derniers ont été pris en charge au cours de cette année de 3e. Au plus proche de leurs besoins et en fonction des leurs rêves d’orientation, c’est un parcours « cousu main » qui a été ainsi proposé à chacun.

Grâce à un partenariat diversifié et solidement établi avec les CFA, les professionnels et Pôle Emploi, chaque intervenant a pu ainsi apporter sa pierre à l’édifice. Ces actions étaient complémentaires aux apports pédagogiques et renforcements scolaires distribués par des enseignants motivés par la réussite de tous. C’est un programme chargé et audacieux que les élèves ont eu à assumer.

L’association ProBTP, représentée par les parrains du bâtiment, n’était pas en reste puisque leurs interventions ont permis à cinq élèves de s’orienter dans les métiers de cette filière. Au final, ce sont cinq élèves sur quatorze qui ont pu signer au cours de cette soirée, leur premier contrat d’apprentissage en direct avec les dirigeants des CFA. La principale adjointe a souligné que « la recherche d’un patron pour effectuer un apprentissage n’est pas chose aisée et il est remarquable que nos élèves aient pu signer si tôt dans l’année ».

Les neuf autres élèves ont pu valider leur affectation en lycée. Deux partent en seconde générale ou technologique et sept dans des lycées professionnels. Cerise sur le gâteau, un élève a le choix du roi, il devra se prononcer entre un contrat d’apprentissage et la seconde professionnelle.

Pour motiver les troupes, le Conseil Départemental avait offert la possibilité à douze élèves du collège de passer le permis pour conduire un cyclomoteur. Sous réserve d’assiduité, ce contrat avait été proposé aux élèves du dispositif en début d’année. C’est avec plaisir que certains se sont vus remettre par Jean Villanova le fameux sésame, premier pas vers l’indépendance.

C’est dans une ambiance enjouée que la soirée s’est terminée avec un cocktail dînatoire offert par l’équipe de restauration du collège.